Passion henné

15 ans ! 15 ans que je torture mes cheveux avec des colorations industrielles ! J’ai tout fait : blond, châtain, brun, noir corbeau, roux ; des mèches, des balayages, des tie & dye, des colo, des décolo…

Bilan, la chevelure superbe que je chérissais tant étant plus jeune s’était affaiblie, appauvrie. Cassantes, très fragiles, fourchues, tombant encore et encore, mes longueurs étaient devenues une matière quasi morte, incoiffable, une vraie botte de foin, qu’il fallait graisser et gainer de produits artificiels pour avoir un semblant de matière à travailler. Plus le temps passait, plus j’étais nostalgique de cette époque bénie où mon seul rituel beauté, hérité de mon enfance en Algérie, consistait à m’enduire les cheveux de cette pâte sacrée aux vertus miraculeuses et aux reflets chatoyants : le henné.

henne-

Comme nombre de personnes et malgré mes origines, je m’étais laissée tromper par tous les discours accusant faussement le henné de bien des maux : « Après on est orange ! Ça pue ! C’est incompatible avec une colo artificielle ! Ça assèche les cheveux ! », etc… Que de clichés et de préjugés concernant cette plante fantastique ! Je suis donc allée à la pêche aux infos sur Internet pour démêler le vrai du faux.  Et là, quelle excellente surprise ! OUI le henné est parfaitement compatible avec une coloration artificielle pour peu que ce soit un bon henné et pas les paquets  de supermarché qui contiennent le fameux sodium picramate, NON il ne rend pas que des teintes cuivrées, au contraire, une multitude de couleurs et de tons sont possibles en choisissant soigneusement son henné et les plantes tinctoriales qui vont l’accompagner, du blond doré au noir bleuté en passant par le châtain, l’auburn, le brun grenat, le marron chocolat, il y en a pour tout les goûts ! Il suffit de choisir les bonnes associations adaptées à sa base et au résultat souhaité.

J’ai été abasourdie de voir toutes les possibilités offertes ! J’ai donc sauté le pas avec enthousiasme en utilisant des hennés de qualité, des plantes tinctoriales pour apporter reflets et profondeurs à la couleur, ainsi que des poudres ayurvédiques indiennes (brahmi, shikakai, amla, kachoor sughandi…) pour le soin. J’ai retrouvé le plaisir de prendre mon temps : chauffer l’eau, faire infuser les plantes, préparer ma pâte, la laisser reposer, l’appliquer avec patience et précaution, redécouvrir cette odeur incomparable, ce parfum de mon enfance au soleil, la fragrance réconfortante de moments entre femmes passés à se transmettre des rituels de beauté ancestraux.

henne-5

Le résultat fut sans appel ! Mes cheveux étaient transformés. Jamais aucune coloration artificielle n’avaient eu de résultat aussi riche de reflets, de couleurs, de profondeur. Les photos elles-mêmes ne rendent pas fidèlement compte de toutes ces nuances, il faut le constater « en vrai » !

Au fur et à mesure des applications, mes cheveux sont de plus en plus beaux, épais, sains, brillants. Ils poussent plus vite et se coiffent bien mieux ! J’ai obtenu en 4 mois les résultats que je cherchais depuis des années avec des produits industriels bourrés de composants issus de la pétrochimie et qui n’ont fait qu’entretenir le mal en le camouflant de poudre de perlimpinpin ! Je ne suis pas prête de faire machine arrière ! D’un point de vue éthique, écologique, économique ET esthétique, je ne pouvais rêver mieux !

A toutes celles qui ont envie de sortir des diktats beauté des publicitaires peu scrupuleux, je ne peux que vivement conseiller de vous pencher sur cette agréable alternative ! Allez vite faire un tour sur les liens ci-dessous, vous y trouverez une petite sélection des sites et blogs les plus fiables en la matière.

Bon voyage dans l’univers du henné !

( Article écris pour le site So Busy Girl  )

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :